l’Omnium Banque Nationale, anciennement la Coupe Rogers

Carnet de Karl : Rétrospective de 2021 et perspectives pour 2022

6 décembre, 2021

Tournament Director Karl Hale during ATP National Bank Toronto Open tennis at the Sobeys Stadium in Toronto, Ontario on August 15, 2021. Photo by Peter Power/Tennis Canada

Lorsque je m’arrête un peu et que je réfléchis à 2021, je me sens rempli de fierté.  

Fierté d’avoir réussi, malgré tous les facteurs en jeu, à organiser l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers avec des spectateurs. Quelques mois avant le tournoi, nous n’étions même pas sûrs de pouvoir l’organiser, même à huis clos.

Alors, le fait de pouvoir regarder notre favori Daniil Medvedev soulever notre nouveau trophée par un dimanche après-midi ensoleillé, le 15 août, m’a comblé de joie.

Nous savons que les choses ont été très différentes cette année pour les amateurs, et nous les remercions sincèrement de leur patience et de leur coopération lors du tournoi. Nous avons accueilli environ 50 000 spectateurs au cours de la semaine, ce qui est un exploit assez incroyable si l’on considère que nous n’étions pas sûrs de pouvoir leur ouvrir nos portes quelques semaines plus tôt. Nous nous devons de remercier le comité organisateur, composé de membres du personnel de Tennis Canada, et nos superbes bénévoles, qui ont travaillé d’arrache-pied pour assurer le bon déroulement du tournoi malgré tous les défis que nous avons dû relever.

Photo: Peter Power

Alors que nous nous tournons vers 2022, nous attendons avec impatience d’accueillir les meilleures joueuses de la WTA à Toronto, du 6 au 14 août. Je suis sûr que les amateurs canadiens seront particulièrement enthousiastes à l’idée de voir Leylah Fernandez et Bianca Andreescu en action, à la maison. La demande a été très forte pour nos Canadiennes, et — surtout depuis le magnifique parcours de Leylah jusqu’en finale des Internationaux des États-Unis en septembre — je reçois sans cesse des appels de personnes qui me demandent « qu’est-ce qu’il y a dans l’eau au Canada ? » À l’instar de Leylah, je leur réponds « c’est le sirop d’érable ».

Mais nos succès canadiens ne s’arrêtent pas là. Gabriela Dabrowski, championne du double à Montréal, ainsi que Sharon Fichman, qui a participé aux Finales de la WTA le mois dernier, et Eugenie Bouchard, qui, nous l’espérons, sera de retour en action très bientôt, devraient toutes être présentes à Toronto l’été prochain.

Le niveau de compétition sur le circuit de la WTA est tellement relevé. On a vraiment l’impression que n’importe quelle joueuse peut se rendre loin dans n’importe quel tournoi, ce qui témoigne de la profondeur du tennis féminin en ce moment. Que ce soit la numéro un mondiale Ashleigh Barty, Simona Halep, favorite des amateurs de Toronto, ou la jeune Emma Raducanu, qui a fait une belle percée en 2021, la WTA regorge de vedettes et de jeunes talents prêtes à se démarquer.

Nous sommes déjà prêts à vendre des forfaits, des salons et des billets de groupe pour le tournoi de Toronto. Comme c’est généralement le cas, nous lancerons une prévente de billets individuels en janvier, pendant la première semaine des Internationaux d’Australie, puis nous lancerons la vente générale pendant la deuxième semaine.

En attendant, je voudrais souhaiter de très joyeuses Fêtes à toute la collectivité du tennis. J’espère que vous pourrez passer du temps en famille et entre amis, et que vous profiterez pleinement des festivités.  

Tous mes vœux et à bientôt,

Karl Hale
Directeur du tournoi
Omnium Banque Nationale présenté par Rogers, de Toronto

Mots-clés
Inscrivez-vous
l'Omnium Banque Nationale En Coulisse