Anciennement la Coupe Rogers

Derrière la ligne de fond Cashmere : L’OBN22 innove en matière de santé mentale pour les athlètes

Vous est présenté par
12 août, 2022
Vous est présenté par

Cette année, à l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers, une nouvelle salle de repos a été aménagée dans la partie inférieure du stade pour offrir aux joueuses une oasis loin du bruit et de la pression de la compétition.  

Cet espace est aménagé avec de la lumière tamisée, des lits, un coin salon, des diffuseurs d’huiles essentielles et de salles privées pour la méditation, la visualisation, la relaxation ou même une sieste. L’espace fait partie d’un important investissement dans le bien-être des athlètes et est utilisé par plusieurs des meilleures joueuses du monde.

« Les athlètes peuvent aisément s’enfermer dans leurs pensées, ce qui peut être désastreux pour leurs performances », explique Tara Costello-Ledwell, consultante en performance mentale et membre de l’équipe du Centre canadien pour la santé mentale et le sport (CCSM).

« Avant tout, l’espace est aménagé pour se détendre. Lorsque les joueuses entrent, je vais à leur rencontre et je leur demande si elles ont besoin de quelque chose, si elles veulent participer à une médiation guidée ou à une conversation sur la performance mentale. Nous respectons vraiment leur bulle et ce dont elles sont besoin, mais nous nous assurons qu’elles savent que nous sommes là pour les aider. »

Également pour la première fois à l’Omnium Banque Nationale, Ashley Burton, de Power Yoga Canada, propose aux joueuses de séances de yoga individuelles.

« Je vois les joueuses faire les poses que j’enseigne, et j’ai l’impression qu’elles ne réalisent pas toujours qu’il s’agit de yoga. C’est fantastique de pouvoir prendre le temps de les aider à bien s’étirer. »

Dans le cadre du projet Pause mentale de Tennis Canada, plusieurs améliorations ont été mises en place pour aider à minimiser le stress vécu par les joueuses et pour améliorer le bien-être de tous ceux qui pratiquent le tennis au pays.

La Canadienne Bianca Andreescu est d’ailleurs la première ambassadrice de ce projet.

Les spectateurs, le personnel du tournoi, les bénévoles, les représentants des médias, les joueuses et les amateurs sont invités à signer la Promesse pour une expérience de tennis positive, un engagement écrit visant à assurer un environnement positif pour tous les athlètes qui évoluent au Canada. Les partisans peuvent également écrire des cartes postales de soutien à leurs joueuses préférées.

Depuis plus de 20 ans, la WTA met des services de santé mentale à la disposition des joueuses du circuit. Sur le site de l’Omnium Banque Nationale, les athlètes peuvent prendre rendez-vous pour travailler sur des aspects comme l’entraînement à la performance mentale et obtenir des conseils en matière de santé mentale et de bien-être. Caroline Zadina, spécialiste en la matière, explique que l’objectif est de fournir un bien-être émotionnel aux athlètes afin qu’elles puissent atteindre une performance optimale sur le court, prendre conscience d’elles-mêmes et s’épanouir.  

Les vedettes du tennis comme Naomi Osaka et Andreescu ont lancé la conversation sur la santé mentale et le bien-être. Selon Mme Zadina, les joueuses du circuit ont généralement une bonne conscience émotionnelle, ce qui est de bon augure pour l’avenir du tennis féminin et le mouvement vers un milieu sportif plus sain.

Mme Zadina est impressionnée par les efforts de Tennis Canada pour rendre encore plus accessibles les ressources de santé mentale et de bien-être holistique.  

Mots-clés
Inscrivez-vous
l'Omnium Banque Nationale En Coulisse