l’Omnium Banque Nationale, anciennement la Coupe Rogers

caca-short-format

Djokovic bat Tsitsipas et récolte sa deuxième couronne de Roland-Garros

13 juin, 2021
djokovic french open title

Photo : @rolandgarros

Dimanche, Novak Djokovic, quadruple champion de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers, a mis la main sur sa deuxième Coupe des Mousquetaires et sur le 19e titre de Grands Chelems de sa carrière, à Paris. Il est maintenant à un triomphe d’égaler le record codétenu par Rafael Nadal et Roger Federer.   

En mai, lorsque le tirage du tableau principal a déterminé que Nadal et Djokovic étaient dans la même moitié du tableau, les amateurs de tennis étaient déçus de constater qu’ils n’assisteraient pas à nu duel de « GOAT » en finale. Ils ont toutefois eu la chance d’être témoins de la bataille entre Nadal et Djokovic au carré d’as — que le Serbe a remportée par la marque de 3-6, 6-3, 7-6(4) et 6-2. C’était la première défaite que subissait Nadal à Roland-Garros après avoir gagné la première manche d’un match.

Dimanche, Djokovic participait à la 29e finale d’un Grand Chelem de sa carrière, tandis que le Grec Stefanos Tsitsipas vivait sa première expérience dans un match ultime d’un tournoi majeur. En demi-finale, Tsitsipas avait eu raison d’Alexander Zverev en des comptes de 6-3, 6-3, 4-6, 4-6 et 6-3.

Même s’il ne s’agissait pas du quatrième épisode de la rivalité entre Nadal et Djokovic sur le légendaire court de terre battue parisien, les fervents de tennis ont eu droit à un affrontement divertissant entre le champion de 2016 et l’étoile grecque.

Dans la manche initiale, Tsitsipas a eu la première occasion de bris alors qu’il menait. Le numéro un mondial n’a pas bronché, a effacé cette balle de bris et a prolongé la manche. Les deux protagonistes se sont ensuite échangés des bris au 11e et au 12e jeu pour se diriger vers un jeu décisif. Djokovic et Tsitsipas ont tous les deux eu des chances de conclure la manche, mais c’est finalement Tsitsipas qui a eu le dernier mot pour l’emporter 7-6(6). 

Le Serbe a semblé déconcerté au début du deuxième acte et a concédé son service pour tirer de l’arrière 2-0. Tsitsipas a pris les commandes du reste de la manche et l’a gagnée 6-2.

Djokovic a concrétisé sa cinquième balle de bris au quatrième jeu de la troisième manche, puis au septième jeu, il a réalisé un magnifique amorti pour conserver ses offrandes avant de s’inscrire au pointage en remportant la manche 6-3.

Après avoir semblé hésitant au début du duel, Djokovic était maintenant plus alerte que jamais. Il a brisé Tsitsipas à ses deux premières présences au service et lui a hermétiquement fermé la porte pour niveler la marque à deux manches partout.

Au dixième jeu de la manche ultime, sur une balle de championnat, Djokovic a produit un coup droit gagnant en croisé pour conquérir sa deuxième couronne de Roland-Garros. C’était la première fois que Djokovic gagnait la finale d’un Grand Chelem après avoir été mené par deux manches à zéro. Le Serbe de 34 ans poursuit ainsi sa domination et sera assurément le favori à Wimbledon.

Mots-clés
Inscrivez-vous
l'Omnium Banque Nationale En Coulisse