l’Omnium Banque Nationale, anciennement la Coupe Rogers

Garbiñe Muguruza ajoute le titre des Finales de la WTA à son palmarès

24 novembre, 2021
garbine muguruza wta finals trophy

Photo: @WTA

Depuis 2015, une championne différente a été couronnée chaque année aux Finales de la WTA et aucune n’est parvenue à mettre la main sur un deuxième titre depuis Serena Williams en 2014 (quintuple championne). La tendance s’est poursuivie à l’édition 2021 des Finales Akron de la WTA à Guadalajara, au Mexique, puisque Garbiñe Muguruza a conquis les grands honneurs pour la première fois de sa carrière. Ce faisant, elle est devenue la première Espagnole de l’histoire des Finales de la WTA a remporté le trophée du simple.

C’est en 2014 que Muguruza a participé à ses premières Finales de la WTA, en double, et avait atteint les quarts de finale avec sa partenaire et compatriote Carla Suárez Navarro. En 2015, elle s’était qualifiée pour les épreuves du simple et du double, accédant à la finale du double et à la demi-finale du simple. Depuis, elle a pris part aux Finales de 2016 et de 2017, avant de remporter le titre cette année.

Après avoir perdu son premier duel du tournoi à la ronde 4-6, 6-2, 7-6(6) contre Karolina Plíšková, Muguruza a signé des gains aux dépens de Barbora Krejčíková (2-6, 6-3, 6-4) et d’Anett Kontaveit (6-4, 6-4). Par la suite, elle a eu raison de l’Espagnole Paula Badosa en demi-finale et s’est encore une fois retrouvée face à la redoutable Kontaveit en finale.

Comme lors de leur affrontement du tournoi à la ronde, Muguruza a obtenu le premier bris pour mettre la main sur la manche initiale. Elle a continué à appliquer de la pression et a scellé l’issue de la rencontre sur sa première balle de match, brisant sa rivale à zéro au douzième jeu.

Les deux finalistes de 2021 ont connu des saisons exceptionnelles et espèrent poursuivre sur cette lancée en 2022. Nous espérons que les amateurs de tennis auront la chance de les voir à l’œuvre à Toronto, l’été prochain, lorsque le circuit de la WTA reviendra dans la capitaine ontarienne. C’est en 2019 que Kontaveit a signé son meilleur résultat à l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers en accédant aux huitièmes de finale, tandis que Muguruza était quart de finaliste en 2017.

Mots-clés
Inscrivez-vous
l'Omnium Banque Nationale En Coulisse