Anciennement la Coupe Rogers

Giorgi amorce la défense de son titre en éliminant Raducanu

9 août, 2022
Camila Giorgi hits a backhand.

Tuesday, August 9, 2022 – Camilia Giorgi plays against Emma Raducanu the 2022 National Bank Open presented by Rogers at Sobey’s Centre in Toronto, Ontario. (Peter Power/Tennis Canada).

par Max Gao

La championne en titre Camila Giorgi a bien amorcé la défense de sa couronne mardi après-midi à l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers, en disposant de la Britannique Emma Raducanu, 9e tête de série et championne des Internationaux des États-Unis, en deux manches de 7-6(0) et 6-2. Elle signait ainsi la 16e victoire de sa carrière aux dépens d’une joueuse du Top 10.  

L’Italienne, qui représente toujours une rivale de taille, affrontera maintenant la Belge Elise Mertens, qu’elle avait vaincue l’an dernier, à Montréal.

Giorgi est arrivée à Toronto sur une séquence de trois défaites et espérait trouver la forme qui lui avait permis de conquérir le plus important titre de sa carrière l’été dernier. La 29e mondiale s’est retrouvée en déficit d’un bris à trois occasions à la manche initiale, mais à réussir chaque fois à ramener les pendules à l’heure.  

Elle a été impeccable au jeu décisif de la première manche pour prendre les commandes du match. Si Raducanu a réussi à se forger une avance de 2-0 au début du deuxième acte, Giorgi a répondu en remportant six jeux consécutifs et, à un certain moment, 16 points de suite. L’Italienne a produit 31 coups gagnants et a commis 31 fautes directes, tandis que la Britannique n’a réalisé que trois coups gagnants — tous à la première manche — et a commis sept fautes directes au cours du duel d’une heure et 49 minutes.

Au lendemain de sa finale à Washington, Kaia Kanepi a obtenu sa place au deuxième tour lorsque Naomi Osaka a dû jeter l’éponge en raison d’une blessure au dos. L’Estonienne menait 7-6(4) et 3-0 lorsque la Japonaise a abandonné le match. Sa prochaine rivale sera Garbiñe Muguruza (8e), qu’elle a vaincu au printemps à Roland-Garros.

Plus tôt dans la journée, la Chinoise Zheng Qinwen, qui participe à l’Omnium Banque Nationale pour la première fois, a gâché le retour au bercail de la Canadienne Rebecca Marino en lui faisant subir une défaite de 3-6, 7-6(5) et 6-4. Au deuxième tour, Zheng, qui s’est hissée au 46e échelon en juin, aura comme prochaine adversaire Ons Jabeur (5e), finaliste de Wimbledon.

Marino, qui venait de prendre part aux quarts de finale de l’Open Citi de Washington, a bien amorcé le match, réalisant le bris au huitième jeu avant de servir pour la manche.   

Zheng n’a cependant pas baissé les bras et a continué de mettre de la pression sur la Canadienne. Elle a été plus opportuniste au jeu décisif, réalisant deux mini-bris pour forcer la tenue d’une manche ultime. La Chinoise a marqué le bris crucial à 3-3 et c’est tout ce dont elle a eu besoin pour s’envoler avec la victoire.

Mots-clés
Inscrivez-vous
l'Omnium Banque Nationale En Coulisse