l’Omnium Banque Nationale, anciennement la Coupe Rogers

La pause 407 ETR : Retour triomphant de Cilic à Toronto ; Les Canadiens Auger-Aliassime et Galarneau s’inclinent en double

Vous est présenté par
9 août, 2021
Vous est présenté par
marin cilic nbo

Photo : Gyles Dias/Tennis Canada

par Max Gao

Les amateurs de tennis du Grand Toronto ont bravé la chaleur et l’humidité pour assister au coup d’envoi de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers au Centre Aviva. Le champion 2014 des Internationaux des États-Unis, Marin Cilic, a effectué un retour triomphant à Toronto, tandis que les Canadiens Félix Auger-Aliassime et Alexis Galarneau se sont inclinés en double après une dure bataille.

Cilic, Fognini et Bublik signent les premières victoires de la semaine

Lors du premier match du tableau principal, Marin Cilic a eu raison de l’Espagnol Albert Ramos-Viñolas en trois manches de 6-2, 4-6 et 6-3. Cilic, qui a atteint les quarts de finale à deux reprises à Toronto, a amorcé le match en lion, dominant son rival grâce à ses services et à ses coups droits. Même si Ramos-Viñolas a réussi à forcer la tenue d’une manche décisive, c’est Cilic qui a marqué le bris dont il avait besoin pour s’envoler avec la victoire. Au deuxième tour, il se mesurera à Casper Ruud (6e) qui a le vent en poupe ces temps-ci.

« Les conditions étaient très difficiles aujourd’hui. C’était très humide, très chaud », a indiqué Cilic. « J’ai raté quelques balles à la deuxième manche — des balles faciles — et j’ai perdu mon service à quelques reprises à cause de cela. [Ramos-Viñolas] a vraiment été solide en fond de terrain, il a remis beaucoup de balles en jeu. Toujours difficile d’affronter un gaucher, mais je suis heureux de m’en être sorti. »

Cilic n’est pas le seul à avoir survécu à une bataille de trois manches sous le soleil ardent. L’Italien Fabio Fognini a réussi à surmonter une piètre première manche pour venir à bout de l’Allemand Jan-Lennard Struff en des comptes de 6-7(2), 6-2 et 6-4. Le match a été ponctué de changements de momentum, mais c’est finalement Fognini qui a été en mesure de tirer son épingle du jeu. Le 32e mondial sera maintenant opposé au Russe Andrey Rublev, récent médaillé d’or olympique en double mixte.

Lors du dernier duel de la séance de jour, le Kazakh Alexander Bublik a produit huit aces et a remporté 86 pour cent de ses premières balles de service pour infliger un revers de 6-4 et 6-4 au Britannique Daniel Evans. Au prochain tour, il livrera bataille au favori Daniil Medvedev.

Humbert et Duckworth font fi de la chaleur ; le Canadien Schnur tombe aux mains de Harris

Sur le Grandstand Rogers 5G, le Français Ugo Humbert a disposé de l’Italien Lorenzo Sonego par 6-3 et 6-4. Il sera maintenant opposé au Grec Stefanos Tsitsipas (3e), qu’il a vaincu il y a quelques semaines à Tokyo.

Le qualifié australien James Duckworth se joindra à lui au deuxième tour à la suite de sa victoire de 7-6(2) et 6-3 aux dépens de l’Américain Taylor Fritz. Son prochain défi proviendra de Jannik Sinner, 16e tête de série.

Après deux solides victoires ce week-end, le Canadien Brayden Schnur n’a pas réussi à poursuivre sur sa lancée et s’est incliné 6-3 et 6-2 face au Sud-Africain Lloyd Harris. Au deuxième tour, Harris retrouvera le double champion en titre Rafael Nadal et espérera signer un deuxième gain consécutif contre ce rival de taille après l’avoir vaincu la semaine dernière à Washington.

Auger-Aliassime et Galarneau éliminés en double

Sur le Court 1, les Russes Karen Khachanov et Andrey Rublev sont parvenus à repousser les attaques des Canadiens Félix Auger-Aliassime et Alexis Galarneau pour signer un gain de 6-4 et 7-6(6). Au deuxième tour, ils croiseront le fer avec les deuxièmes têtes de série Juan Sebastián Cabal et Robert Farah.

Dans les autres rencontres de double, Aslan Karatsev et Dusan Lajovic ont pris la mesure d’Alex de Minaur et de Cameron Norrie par 6-4, 6-7(4) et 10-8, alors que Matwe Middelkoop et Luke Saville éliminaient Jamie Murray et Max Purcell en des comptes de 6-7(5), 6-1 et 13-11.

Mots-clés
Inscrivez-vous
l'Omnium Banque Nationale En Coulisse