Anciennement la Coupe Rogers

Le quotidien de l’OBN : Serena Williams fait ses adieux à Toronto

10 août, 2022

Wednesday, August 10, 2022 – Serena Williams plays against Belinda Bencic during round two of the 2022 National Bank Open presented by Rogers at Sobey’s Centre in Toronto, Ontario. (Peter Power/Tennis Canada).

Le spectacle proposé par l’Omnium Banque Nationale semble de plus en plus relevé avec chaque nouvelle journée.

Lorsque l’une des jeunes joueuses les plus prometteuses du circuit affronte la plus récente championne d’un tournoi du Grand Chelem sur le deuxième court en importance, on peut facilement imaginer la qualité du duel sur le Court central.

C’est une excellente journée au Sobeys Stadium.

Résultats :

Serena Williams a dit un jour que les gens ne sauront jamais quand elle aura joué son dernier match.

C’était le cas jusqu’à mardi, lorsqu’elle a annoncé qu’elle allait prendre sa retraite très bientôt, faisant de l’Omnium Banque Nationale 2022 sa dernière participation au Canada.

À moins d’un revirement inattendu, le match de mercredi soir serait donc son dernier au Canada, car elle s’est inclinée en deux manches aux mains de Belinda Bencic.

Williams a tout tenté, mais n’a finalement pas réussi à suivre le rythme de Suissesse.

Les amateurs qui ont eu la chance de se procurer un billet pour cette soirée à guichets fermés en ont eu pour leur argent. Non seulement ils ont assisté aux adieux de Williams, mais ils ont également eu droit à un marathon de Bianca Andreescu.

La championne de l’édition 2019 de l’Omnium Banque Nationale a remporté son huitième match consécutif à Toronto, repoussant la Française Alizé Cornet en trois manches. Andreescu a mené par une manche et un bris lorsque la Française est revenue à la charge pour niveler la marque et forcer la tenue d’une manche décisive.  

Loin de se décourager, Andreescu a puisé dans ses réserves pour arracher un gain de 6-3, 4-6 et 6-3.

Trois ans après avoir fait ses débuts dans un tournoi de catégorie 1000 de la WTA et signé sa première victoire aux dépens d’une joueuse du Top 20, Iga Świątek revient à Toronto en tant que numéro un mondiale. Sa première journée de travail a été expéditive, car la Polonaise a disposé de l’Australienne Ajla Tomljanovic en deux manches.

Świątek a rapidement pris les devants 5-0 avant de disputer une deuxième manche en dents de scie. Elle a toutefois réussi à se frayer un chemin vers le troisième tour grâce à une victoire de 6-1 et 6-2.

Elle est invaincue sur surface dure depuis le tournoi de Dubaï, en février.

La séance de jour s’est terminée de façon décevante pour les amateurs de tennis canadiens, car Leylah Annie Fernandez a subi une défaite aux mains la Brésilienne Beatriz Haddad Maia, qui croisera maintenant le fer avec la numéro un mondiale Świątek, au troisième tour.

Le duel le plus spectaculaire de la journée s’est déroulé sur le Court Grandstand Banque Nationale où la jeune Coco Gauff (10e) a eu raison de la championne de Wimbledon Elena Rybakina en trois manches chaudement disputées.

Gauff menait par une manche et 6-3 au jeu décisif du deuxième engagement lorsque Rybakina a repoussé trois balles de match, puis une autre à 7-8, avant de forcer la tenue d’une troisième manche.

Au troisième acte, les deux joueuses, à un certain moment, ont tiré de l’arrière par un bris, et Gauff a même servi pour le match à 5-3, mais Rybakina a tout simplement refusé de plier bagage et un autre jeu décisif a été nécessaire pour déterminer une gagnante. Une fois de plus, la jeune Américaine a pris les devants 6-3, mais cette fois, elle a concrétisé sa première balle de match pour sceller l’issue de la rencontre.

La séance de jour s’est terminée de façon décevante pour les amateurs de tennis canadiens, car Leylah Annie Fernandez a subi une défaite aux mains la Brésilienne Beatriz Haddad Maia, qui croisera maintenant le fer avec la numéro un mondiale Świątek, au troisième tour.

À part Świątek, les têtes de série n’ont pas connu une bonne journée alors de trois des cinq premières pliaient bagage. Paula Badosa (4e) et Ons Jabeur (5e) ont jeté l’éponge à la deuxième manche de leur duel respectif, tandis que Anett Kontaveit (2e) se laissait surprendre par Jil Teichmann.

Garbine Muguruza (8e) fera partie des huitièmes de finale après avoir eu raison de Kaia Kanepi.

Expérience des amateurs

Il n’y en avait que pour Serena mercredi et les amateurs qui ont eu la chance d’être présents sur le Court central lui ont fait des adieux dignes de ce nom.

Avant le match, une vidéo a rendu hommage à deux autres légendes, soit Billie Jean King et Wayne Gretzky.

Après le match, Williams a pris part à une entrevue sur le terrain, ce que la perdante fait rarement, et elle a pu faire ses adieux à ses partisans. Elle a quitté le terrain sous les applaudissements, les brais chargés d’un immense bouquet de fleurs.

Le moment viral dans les médias sociaux

Jelena Ostapenko a peut-être plié bagage mercredi à l’Omnium Banque Nationale, mais s’est assurément fait remarquer.

Mots-clés
Inscrivez-vous
l'Omnium Banque Nationale En Coulisse