l’Omnium Banque Nationale, anciennement la Coupe Rogers

Paula Badosa et Cameron Norrie récoltent leur plus important titre à Indian Wells

19 octobre, 2021

Il aurait été très difficile de prédire les finales de l’édition 2021 de l’Open BNP Paribas, puisque les duels ultimes mettaient en vedette des joueurs classés à l’extérieur du Top 25 mondial. Même si les protagonistes des derniers tours étaient moins connus, le niveau de tennis était impeccable, ce qui a permis à l’Espagnole Paula Badosa et au Britannique Cameron Norrie de conquérir les grands honneurs.

Chez les femmes, Badosa est devenue la première espagnole à soulever le trophée du simple grâce à un triomphe époustouflant de 7-6(5), 2-6 et 7-6(2) aux dépens de la double championne Victoria Azarenka, du Belarus.

Azarenka a servi pour le match à 5-4 de la troisième manche, mais a été incapable de conclure face à la tenace Badosa. L’Espagnole a réalisé quatre coups gagnants au jeu décisif pour sceller l’issue de la rencontre après trois heures et quatre minutes de bataille — la finale de simple la plus longue de la WTA cette année.

Le parcours de Badosa vers la finale comprend des victoires face à quatre joueuses du Top 25 : Coco Gauff, Barbora Krejčíková, Angelique Kerber et Ons Jabeur. Badosa devient ainsi la deuxième athlète à remporter le titre d’Indian Wells à sa première participation au tableau principal. En 2019, c’est la Canadienne Bianca Andreescu qui avait réussi cet exploit.

Norrie, qui n’avait jamais gagné un match au tableau principal d’Indian Wells à ses deux participations précédentes, a mis la main sur le plus important titre de sa carrière en prenant la mesure du Géorgien Nikoloz Basilashvili en des comptes de 3-6, 6-4 et 6-1. Norrie devenait ainsi le cinquième joueur de l’ATP classé à l’extérieur du Top 25 et le premier Britannique à être couronné champion de l’Open BNP Paribas.

En route vers la finale, Norrie a indiqué la sortie à Tennys Sandgren, Tommy Paul, Roberto Bautista Agut, Diego Schwartzman et Grigor Dimitrov. Le Britannique a remporté la première manche dans chacun de ces duels, mais a éprouvé plus de difficultés contre Basilashvili en finale. En effet, il tirait de l’arrière par une manche et un bris, mais est parvenu à orchestrer une magnifique remontée pour arracher la victoire.

Ce titre, qui est le premier de Norrie dans une épreuve du Circuit Masters 1000, lui permet de retrancher 10 places à son classement pour se hisser au 16e rang, soit un sommet personnel.

Mots-clés
Inscrivez-vous
l'Omnium Banque Nationale En Coulisse