Anciennement la Coupe Rogers

La route vers l’OBN présentée par Sobeys : Jusqu’où se prolongera la séquence victorieuse de Swiatek ?

24 juin, 2022
Swiatek RG trophy

photo :

Bienvenue dans la chronique La route vers l’Omnium Banque Nationale. Chaque semaine, nous vous tiendrons au courant de toute l’action qui se déroule sur le circuit de la WTA d’ici l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers qui se déroulera à Toronto du 6 au 14 août.

NOMBRE DE JOURS AVANT LE DÉBUT DE L’OMNIUM BANQUE NATIONALE : 45

Sur le circuit de la WTA, la domination de la numéro un mondiale, Iga Swiatek, attire encore l’attention. Il y a quelques semaines, sa séquence victorieuse de 35 matchs l’a conduit à la conquête de son deuxième titre majeur à Roland-Garros. Après avoir remporté six trophées consécutifs, Swiatek s’est accordé un repos bien mérité avant le début de Wimbledon.

Si elle gagne son duel du premier tour au All-England Club, elle fracassera le record de Venus Williams pour la plus longue séquence victorieuse du 21e siècle. Elle n’est cependant pas une habituée du gazon, car elle n’a disputé que huit matchs sur cette surface. Si elle parvient à maîtriser la pelouse, il est impossible de prédire jusqu’où se poursuivra sa domination.

Pendant que les amateurs attendent de la revoir avec impatience, les deux derniers tournois préparatoires se concluent ce week-end et de nombreuses intrigues se déroulent sur le gazon, y compris le retour au jeu de Serena Williams.

Sur le court :

Eastbourne – WTA 250

Il n’est pas fréquent qu’une équipe de double fasse couler autant d’encre, mais Onsrena a volé la vedette à Eastbourne.

Afin d’avoir quelques matchs à son actif avant Wimbledon, Serena a uni ses efforts avec ceux d’Ons Jabeur pour l’épreuve du double. Même si la Tunisienne n’avait aucune victoire en trois tentatives en double, le tandem a produit du superbe tennis pour franchir les deux premiers tours et accéder au carré d’as.  

Malheureusement, Jabeur n’a pu disputer la demi-finale en raison d’une blessure au genou.  

En simple, Petra Kvitova a mis un terme à la fiche parfaite (12-0) de Beatriz Haddad Maia sur le gazon en remportant leur duel de demi-finale en des comptes de 7-6(5) et 6-4. En finale, Kvitova croisera le fer avec Jelena Ostapenko.  

Bad Homburg – WTA 250

Bianca Andreescu, championne 2019 des Internationaux des États-Unis et ancienne membre du Top 5, n’avait jamais remporté un match sur le gazon avant cette année. La Canadienne obtient toutefois du succès en Allemagne. En effet, en lever de rideau, elle a eu raison de Martina Trevisan (7e) avant d’indiquer la sortie à Katie Swan et de vaincre la favorite Daria Kasatkina en des comptes de 6-4 et 6-1 pour atteindre la demi-finale.  

Andreescu devait affronter l’ex-championne de Wimbledon Simona Halep en demi-finale, mais cette dernière a dû déclarer forfait en raison d’une douleur au cou. Andreescu participera ainsi à sa première finale depuis l’édition 2021 de l’Open de Miami. Son ultime rivale sera la Française Caroline Garcia.  

À surveiller :

Le retour de Serena Williams

Comme nous l’avons mentionné, la septuple championne de Wimbledon a effectué un retour à la compétition cette semaine. Maintenant âgée de 40 ans, elle tentera de conquérir un 24e titre majeur et du coup établir une nouvelle marque. Il y a un an, à Wimbledon, Serena avait dû abandonner son duel de premier tour en raison d’une déchirure de l’ischiojambier.  

Cette longue absence a fait chuter Serena loin au classement. Elle a d’ailleurs obtenu un laissez-passer pour participer au tournoi et ne fera pas partie des têtes de série. Comme elle n’a disputé que très peu de matchs, elle doit espérer avoir des duels relativement faciles dans les premiers tours pour lui permettre de trouver son rythme.

La séquence d’Iga Swiatek est-elle en péril ?

Iga Swiatek, la nouvelle reine du tennis féminin, n’a pas perdu depuis le 16 février. Sa séquence victorieuse de 35 matchs a surpassé celle de Serena (34) en 2013. Elle est maintenant à égalité avec Venus Williams pour la plus longue séquence du siècle.  

Iga n’aura pas disputé un seul match sur le gazon avant Wimbledon. Elle était inscrite au tournoi de Berlin, mais s’est retirée en raison d’une légère blessure à l’épaule.  

Comme elle est la favorite du tableau, elle aura probablement du temps pour trouver sa forme dans les premiers tours. Cependant, il faut toujours se méfier des dangereuses spécialistes du gazon. Rappelez-vous celle qui a mis fin à la séquence de 34 victoires de Serena à Wimbledon en 2013, Sabine Lisicki.

Cette année, Serena elle-même est pourrait être une coupeuse de têtes. Heureusement pour Iga, elle ne croiserait pas son parcours avant la demi-finale. Selon le site de paris sportifs oddschecker, Swiatek est la favorite pour gagner le tournoi, et aucune des huit joueuses suivantes sur leur liste (Jabeur, Gauff, Halep, Ostapenko, Serena, Haddad Maia, Kvitova, Bencic) ne se trouve dans son quart du tableau.

Beatriz Haddad Maia est 12-1 sur le gazon en 2022

Beatriz Haddad Maia est la joueuse qui s’est le plus démarquée sur le gazon. La Brésilienne de 26 ans n’avait jamais remporté de titre de la WTA ni même figuré dans le Top 40 avant aujourd’hui. Elle a conquis deux titres consécutifs à Nottingham et à Birmingham pour se hisser au 29e rang.  

Grâce à trois victoires supplémentaires pour atteindre la demi-finale à Eastbourne, sa fiche était de 12 victoires et aucune défaite avant son revers aux mains de Kvitova. Parmi ses 12 victimes se trouvent Maria Sakkari, Simona Halep, Camila Giorgi, Kvitova et Alison Riske. À Wimbledon, Haddad Maia fera partie des têtes de série d’une épreuve du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière alors qu’elle sera la 23e tête d’affiche.  

Les spécialistes du gazon dont il faut se méfier

Ne vous laissez pas berner par les classements. Comme peu de tournois se jouent sur le gazon, les spécialistes ne se trouvent généralement pas en haut du classement. Preuve à l’appui : la numéro un mondiale n’a disputé que huit matchs sur l’herbe et n’en a gagné que quatre.

Plusieurs joueuses ne font pas partie du Top 20, mais ont connu du succès sur le gazon. On n’a qu’à penser à Petra Kvitova (double championne de Wimbledon), Madison Keys (2 titres sur l’herbe et quart de finaliste à Wimbledon), Alison Riske (50 victoires et 3 finales sur le gazon), Karolina Muchova (quart de finaliste à Wimbledon en 2019 et en 2021) ainsi que la championne en titre de l’OBN Camila Giorgi (1 trophée sur le gazon et quart de finaliste à Wimbledon).

Toutes ces joueuses, à l’exception de Muchova, seront parmi les têtes de série à Wimbledon. Les meilleures joueuses pourront donc respirer un peu mieux jusqu’au troisième tour, sauf Halep, qui l’affrontera en lever de rideau.

Le buzz à l’extérieur des courts :

Coco Gauff a donné un très bon indice sur la personne avec laquelle elle évoluera en double mixte à Wimbledon. La semaine dernière, Coco a publié une question sur Twitter demandant qui voulait faire équipe avec elle. Dans une entrevue, elle a révélé que plusieurs joueurs étaient intéressés.  

On a évoqué les noms de Félix Auger-Aliassime et de Nick Kyrgios, qui avait déjà mentionné vouloir jouer avec Gauff un jour. L’an dernier, l’équipe de rêve à Wimbledon était composée de Kyrgios et de Venus Williams. Il semble que ni l’un ni l’autre ne sera choisi, car elle a laissé entendre qu’il s’agirait d’un compatriote américain ayant une grande expérience du double.

Selon la rumeur, Jack Sock serait l’autre moitié du duo. Sock compte quatre titres de double de tournois du Grand Chelem (3 en double masculin et 1 en double mixte), dont deux à Wimbledon. Il avait été couronné champion avec le Canadien Vasek Pospisil en 2014, ainsi qu’avec Mike Bryan en 2018.

Ne manquez pas la chance de voir de près les meilleures joueuses de la WTA cet été. Achetez vos billets maintenant !

Mots-clés
Inscrivez-vous
l'Omnium Banque Nationale En Coulisse