Anciennement la Coupe Rogers

Rybakina surprend Jabeur et remporte son premier grand titre

12 juillet, 2022

Photo: Martin Sidorjak

Samedi, la Kazakhe Elena Rybakina a conquis le prestigieux titre de Wimbledon race à un gain de 3-6, 6-2 et 6-2 aux dépens d’Ons Jabeur, au All-England Club.

Dans une bataille de joueuses qui participaient à la finale d’une épreuve du Grand Chelem pour la première fois de leur carrière, c’est Jabeur qui a pris les devants en empochant la manche initiale. Plus puissante des deux, Rybakina a toutefois réussi à renverser la vapeur pour orchestrer une remontée et devenir la première représentante du Kazakhstan à remporter la couronne.  

La 23e mondiale n’avait pourtant pas connu la meilleure saison son gazon. En effet, avant la quinzaine de Wimbledon, sa fiche était d’une victoire et deux défaites sur cette surface, son seul gain ayant été obtenu à l’Open Libéma de Bois-le-Duc, aux Pays-Bas. Néanmoins, elle a réussi à trouver son rythme à Londres, éliminant notamment la Canadienne Bianca Andreescu, l’étoile montante Qinwen Zheng et Petra Martic lors des premiers tours. Après avoir survécu à un duel de trois manches contre l’Australienne Alja Tomljanovic en quart de finale, Rybakina a écarté de son chemin l’ancienne championne de Wimbledon Simona Halep en demi-finale pour se qualifier pour le match ultime contre Jabeur.

Rybakina a eu du mal à trouver de la constance au début de la finale, permettant à Jabeur de dominer dans les statistiques au service à la première manche. Ainsi, la Tunisienne a remporté 80 pour cent de ses premières et deuxièmes balles de service, comparativement à 50 pour cent pour Rybakina. La Kazakhe s’est cependant reprise au deuxième acte en élevant son niveau de jeu, en particulier au service — une arme qui peut être fatale du haut de son 1,84 m. Elle est ainsi parvenue à niveler la marque et à forcer la tenue d’une manche décisive avant de conquérir les grands honneurs. 

Après les célébrations sur le terrain, Rybakina a parlé aux médias de sa remarquable quinzaine à Londres et a été très honnête.  

« Je ne m’attendais vraiment pas à être encore en lice pour la deuxième semaine d’un tournoi du Grand Chelem à Wimbledon. Puis, de le remporter, c’est tout simplement incroyable. »

Après ce triomphe à Londres, la jeune joueuse de 23 ans s’accordera une courte pause avant d’amorcer la saison sur surface dure en simple et en double.   

Mots-clés
Inscrivez-vous
l'Omnium Banque Nationale En Coulisse